Actualités nationales

Elevage et vente de chats et de chiens : vos nouvelles obligations
07/03/2016

Elevage et vente de chats et de chiens : vos nouvelles obligations

Depuis le 1er janvier 2016 , les règles du commerce de chiens et chats sont renforcées pour garantir leur santé, leur bien être et assurer une traçabilité dans la filière. N'hésitez pas à consulter le document-ci dessous pour connaitre les nouvelles obligations, les règles pour les annonces et les démarches à réaliser lors de la remise des animaux.
FILALAPAT
02/03/2015

FILALAPAT

I-CAD déploie son service des animaux perdus-trouvés à travers une nouvelle application smartphone   Née d’une volonté de répondre à une attente majeure des français sur le service des animaux perdus-trouvés, I-CAD imagine Filalapat, une application smartphone intégralement gratuite qui simplifie les démarches des propriétaires d’animaux et du grand public en cas de perte d’un animal ou de recherche des propriétaires de l’animal égaré.  Filalapat a été conçue pour s’adapter à  tous les terminaux mobiles et tablettes.  L’application est disponible depuis le 21 février sur Google play et Apple store et prochainement sur Windows Phone.                                 Répondre à une attente forte des Français sur le service des animaux perdu-trouvé Chaque jour de nombreux animaux échappent à la vigilance de leurs maîtres. En 2013 près de 45 000 animaux perdus et 65 000 animaux trouvés ont été enregistrés par nos services dans le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques qu’I-CAD, organisme agréé par le Ministère de l’Agriculture , est le seul à gérer.   «  En nous confiant la gestion du Fichier National d’Identification, le Ministère Français de l’Agriculture a souhaité s’assurer une qualité de service au bénéfice des animaux et de leurs propriétaires. Après deux ans de déploiement de nos services, nous avons souhaité promouvoir d’une façon simple et moderne le service des animaux perdus-trouvés auprès du public  » souligne M. Rémi Gellé, président d’I-CAD.    Le Fichier national d’I-CAD centralise à ce jour plus de 20 millions de chiens, chats et furets et les coordonnées de leurs propriétaires. Ainsi, avec Filalapat, si l’animal est identifié, entamer des recherches pour le retrouver ou alerter ses propriétaires sera possible en tout temps et en tout lieu. L’application prévoit de nombreuses fonctionnalités et les utilisateurs auront la possibilité de : Créer des espaces dédiés à ses animaux en renseignant leurs identifiants inscrits sur leurs cartes d’identification; Déclarer la perte de son animal directement depuis la fiche de l’animal correspondante; Diffuser une affichette auprès des mobinautes dans l’espace « Filalannonces des animaux perdus » Déclarer un animal trouvé en renseignant le numéro d’identification (puce ou tatouage) de l’animal égaré; Diffuser une affichette auprès des mobinautes dans l’espace «Fialalannonces des animaux trouvés »; Contacter le propriétaire si celui-ci a préalablement accepté de communiquer ses coordonnées.   A chaque déclaration « trouvé », une alerte est automatiquement envoyée sur le Fichier National I-CAD qui contacte systématiquement les propriétaires de l’animal égaré. Filalapat ce sont aussi des services associés comme la déclaration de décès ou le changement d’adresse lors des départs en vacances.        L’identification, une mesure simple et importante      I-CAD rappelle que l’identification des animaux de compagnie, devenue obligatoire, représente un moyen efficace de protéger son animal et de lui éviter l’euthanasie en cas de fugue ou de perte et permet de faciliter vos démarches pour le retrouver rapidement.    Deux moyens d’identification existent : le tatouage et la puce électronique.
SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE - RONRON THERAPIE
01/02/2013

SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE - RONRON THERAPIE

  Salon International de l'Agriculture du 23 Février au 3 Mars 2013, Venez rencontrer les Chiens Guides d'Aveugles et leurs maîtres au Salon de l'Agriculture, La “ronron thérapie”, ça déstresse !    La Grande Odyssée 2013 - Du 12 au 23 Janvier 1000 kms d'efforts dans les Alpes pour une course spectaculaire 30 000 m de dénivelés positifs 30 parmi les meilleurs mushers du monde 400 chiens véritables marathoniens des neiges Samedi 12 janvier : Cérémonie d'ouverture à Samoëns Mercredi 23 janvier : Base Polaire - Arrivée à Val Cenis Lanslebourg + d'infos: http://www.grandeodyssee.com/fr/index.html Des chiens pour renifler les maladies nosocomiales Cliff, un beagle mâle de deux ans, est devenu expert pour détecter l’infection à Clostridium difficile, aussi bien dans les selles qu’en reniflant les patients. Cette maladie nosocomiale potentiellement mortelle confère une odeur particulière qui n’échappe pas à l’odorat aiguisé du chien. Les animaux de compagnie établiront-ils bientôt les diagnostics dans les hôpitaux ? Des médecins de l’hôpital de l’université libre d’Amsterdam ont eu l’idée d’enrôler des chiens pour déceler la maladie. Comme ils l’expliquent dans les colonnes du British Medical Journal Open, les selles des patients infectés par C. difficile ont une odeur particulière qu’un nez humain peut déjà reconnaître. Les compétences olfactives des canidés étant une centaine de fois supérieures aux nôtres, elles pouvaient une fois de plus être utilisées à notre avantage. [...] Le modèle canin a ses avantages et ses limites. S’il n’est pas aussi sensible que bon nombre de techniques utilisées et s’il s’avère être un vecteur potentiel de maladies dans les milieux hospitaliers, il a l’avantage de pouvoir renifler une salle remplie de patients en quelques minutes et de manière non invasive. La pertinence de tels procédés doit maintenant être débattue afin de déterminer ce qu’il y a de mieux dans l’intérêt des patients. Verra-t-on bientôt des chiens entraînés en blouse blanche dans les hôpitaux ? Source: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/des-chiens-pour-renifler-les-maladies-nosocomiales_43463/ Les chiens, bons renifleurs de cancer du poumon - Autriche Les chiens sont étonnamment doués pour détecter les cancers du poumon grâce à leur odorat, affirme une étude pilote réalisée en Autriche et publiée mercredi, offrant potentiellement un espoir de diagnostic précoce de la maladie. Lors de ces tests réalisés pendant l'étude, les chiens ont respiré 120 échantillons d'haleine provenant de patients ou de personnes saines, et ont identifié avec un taux de réussite de 70% ceux qui étaient atteints d'un cancer du poumon. Ces résultats recoupent des tests réalisés par le passé aux États-Unis ou encore en Allemagne. L'objectif à terme est de déterminer quelles odeurs les chiens détectent, explique Michael Müller, de l'hôpital Otto Wagner à Vienne, qui a collaboré à l'étude. Cela pourrait permettre alors aux scientifiques de reproduire à long terme une sorte de «nez électronique» qui aiderait à diagnostiquer les cancers du poumon à un stade précoce, augmentant ainsi les chances de survie des patients, souligne-t-il. Source: http://www.lapresse.ca/vivre/animaux/201212/05/01-4601088-les-chiens-bons-renifleurs-de-cancer-du-poumon.php
GRANDE ODYSSEE - CHIENS RENIFLEURS DE MALADIES HUMAINES
14/01/2013

GRANDE ODYSSEE - CHIENS RENIFLEURS DE MALADIES HUMAINES

La Grande Odyssée 2013 du 12 au 23 Janvier, Des chiens pour renifler les maladies nosocomiales, Les chiens, bons renifleurs de cancer du poumon - Autriche    La Grande Odyssée 2013 - Du 12 au 23 Janvier 1000 kms d'efforts dans les Alpes pour une course spectaculaire 30 000 m de dénivelés positifs 30 parmi les meilleurs mushers du monde 400 chiens véritables marathoniens des neiges Samedi 12 janvier : Cérémonie d'ouverture à Samoëns Mercredi 23 janvier : Base Polaire - Arrivée à Val Cenis Lanslebourg + d'infos: http://www.grandeodyssee.com/fr/index.html Des chiens pour renifler les maladies nosocomiales Cliff, un beagle mâle de deux ans, est devenu expert pour détecter l’infection à Clostridium difficile, aussi bien dans les selles qu’en reniflant les patients. Cette maladie nosocomiale potentiellement mortelle confère une odeur particulière qui n’échappe pas à l’odorat aiguisé du chien. Les animaux de compagnie établiront-ils bientôt les diagnostics dans les hôpitaux ? Des médecins de l’hôpital de l’université libre d’Amsterdam ont eu l’idée d’enrôler des chiens pour déceler la maladie. Comme ils l’expliquent dans les colonnes du British Medical Journal Open, les selles des patients infectés par C. difficile ont une odeur particulière qu’un nez humain peut déjà reconnaître. Les compétences olfactives des canidés étant une centaine de fois supérieures aux nôtres, elles pouvaient une fois de plus être utilisées à notre avantage. [...] Le modèle canin a ses avantages et ses limites. S’il n’est pas aussi sensible que bon nombre de techniques utilisées et s’il s’avère être un vecteur potentiel de maladies dans les milieux hospitaliers, il a l’avantage de pouvoir renifler une salle remplie de patients en quelques minutes et de manière non invasive. La pertinence de tels procédés doit maintenant être débattue afin de déterminer ce qu’il y a de mieux dans l’intérêt des patients. Verra-t-on bientôt des chiens entraînés en blouse blanche dans les hôpitaux ? Source: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/des-chiens-pour-renifler-les-maladies-nosocomiales_43463/ Les chiens, bons renifleurs de cancer du poumon - Autriche Les chiens sont étonnamment doués pour détecter les cancers du poumon grâce à leur odorat, affirme une étude pilote réalisée en Autriche et publiée mercredi, offrant potentiellement un espoir de diagnostic précoce de la maladie. Lors de ces tests réalisés pendant l'étude, les chiens ont respiré 120 échantillons d'haleine provenant de patients ou de personnes saines, et ont identifié avec un taux de réussite de 70% ceux qui étaient atteints d'un cancer du poumon. Ces résultats recoupent des tests réalisés par le passé aux États-Unis ou encore en Allemagne. L'objectif à terme est de déterminer quelles odeurs les chiens détectent, explique Michael Müller, de l'hôpital Otto Wagner à Vienne, qui a collaboré à l'étude. Cela pourrait permettre alors aux scientifiques de reproduire à long terme une sorte de «nez électronique» qui aiderait à diagnostiquer les cancers du poumon à un stade précoce, augmentant ainsi les chances de survie des patients, souligne-t-il. Source: http://www.lapresse.ca/vivre/animaux/201212/05/01-4601088-les-chiens-bons-renifleurs-de-cancer-du-poumon.php